Purple voice of the street

Always on the road (and again)

11 mars 2008

Fate

on_the_road

[J'veux m'en alleeeerrr,j'veux m'en alleeerrrrr,je n'veux pas crever dans cette inhumanité.]

Réveil une heure plus tôt par inadvertence.Ca ne m'étais pas arriver depuis le collège à Paris quand je m'étais retrouver dans la rue à 6h du matin habiller,maquiller et coiffer à attendre Lise à l'arrêt de bus.

Je suis un monstre.Je pense à lui quand je suis avec C*.J'arrête pas de me dire que je ferais bien si ou ça avec lui,que ça serait mieux et blablabla.J'en ai marre de moi.Ca ne s'arrêtera jamais,j'ai perdu l'espoir de le voir s'effacer de ma mémoire vive.Même en partant loin d'ici,il restera là bien caché dans un coin,prêt à ressurgir comme les petits diables sortent de leurs boîtes colorées.Il est trop fort pour moi,tout ça me dépasse complètement ("c'est beau ce que tu dis" dixit Marco).Un petit coup de fil cousu de rire et de délires ancestraux,juste une sensation soudaine de bien être et de bonheur brief.Il suffit juste de ça pour que je replonge la tête la première comme une abruti,comme une droguée ou une addictive (à la mélanine sur le coup).Sa voix se suffit à elle même pour m'enchanter.Je decouvrivrai son secret un jour ...

Juste de quoi rêver encore ... Il n'y a plus d'étoiles dans le ciel

mais je veux m'en alleeeeeer.

Saez

Posté par GhettoBlaster à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire